Les maisons passives tenaient leurs journées portes ouvertes du 11 au 13 novembre 2016. Dans plus d’une centaine d’habitations, bâtiments publics, crèches étaient organisées des visites sur tout le territoire. C’était, pour les visiteurs, l’occasion de découvrir l’ensemble des matériaux et des équipements qui les constituent et de rencontrer de leurs propriétaires. Organisées par l’association La Maison Passive qui fait la promotion du standard européen Bâtiment Passif qui rappelle que “les constructions passives consomment 90% d’énergie de chauffage en moins qu’une construction existante, tout en garantissant un haut niveau de confort”.

 

Vers la transition énergétique

Proactive, l’association propose, via la promotion d’un mode constructif particulièrement économe en énergie, une solution concrète pour mettre en place la transition énergétique. Elle a pour but de promouvoir le concept de construction selon le standard Bâtiment Passif, et d’encourager le développement d’une filière professionnelle. Elle compte actuellement 500 membres, professionnels et particuliers

 

Pas besoin de chauffage

Le concept du bâtiment passif est que la chaleur dégagée à l’intérieur de la construction (êtres vivants, appareils électriques) et celle apportée par l’extérieur (ensoleillement) suffisent à répondre aux besoins de chauffage. Un bâtiment occupé qui ne perd pas la chaleur interne n’a pas besoin de chauffage pour rester agréable à vivre. Dans un bâtiment traditionnel, le chauffage ne sert qu’à compenser les pertes de chaleur.

 

http://www.lamaisonpassive.fr/